Browsing Tag:

food stylist

PORTRAIT GOURMAND

Portrait Gourmand Cristel #2 : Risotto onctueux aux d’asperges vertes

Le mois dernier c’est Antoine qui nous régalait avec son bœuf bourguignon et son astuce de carré de chocolat en fin de cuisson. Ce mois-ci, c’est Maud Responsable du développement commercial France chez Cristel, qui s’est prêtée au jeu du Portrait Gourmand. Le top 3 des cuisines préférées de Maud : française, italienne et thaï alors c’est sans surprise qu’à la question « qu’elle est ta recette « fétiche » ? » Maud nous répond : le risotto ! Une recette qu’elle arrange au fil des saisons et en ce mois d’avril ce sont les asperges qui sont à l’honneur dans son risotto. Voici son Portrait Gourmand et son astuce pour un risotto gourmand et onctueux !

Dis nous en une phrase qui est Maud ? Je suis une parisienne, épicurienne, qui aime beaucoup voyager pour découvrir les différentes cultures et gastronomies de chaque pays. J’aime beaucoup dénicher les spécialités locales des endroits où je vais.

Quelle est ton poste au sein de Cristel ? Quelles sont les grands enjeux de celui-ci ? Je suis responsable du développement commercial pour la France. Je suis en charge des clients grands comptes, clients web, de pérenniser notre partenariat avec les clients indépendants, et de développer les nouveaux marchés pour CRISTEL, comme le CHR, le cadeau d’affaires… L’enjeux principal est de maintenir un équilibre commercial entre les différents acteurs du marché.

Depuis combien de temps travailles-tu au sein de la société ? Depuis 2 ans ½

3 adjectifs qui selon toi définissent le mieux Cristel ? Familial, unique, excellence

Que t’évoque le mot cuisine ? Le plaisir des sens !

Quel cuisinière es-tu ? Et quel est l’adjectif qui te qualifie le mieux en cuisine ? Je suis une cuisinière curieuse et simple à la fois. J’ai beaucoup de magazines et livres de cuisine et de recettes dans mon téléphone. J’aime cuisiner pour les autres et tester de nouvelles recettes. Et j’aime aussi montrer que l’on peut cuisiner au quotidien des produits frais, pour un budget modéré, sans passer 2h en cuisine ! J’aime aussi beaucoup utiliser les épices que j’ai découvert pendant mes voyages.

Si tu étais un ustensile de cuisine, tu serais ? Pourquoi ? Vu mon parcours professionnel, je dirais une poêle  – on ne pense pas que c’est un produit aussi technique, chaque poêle a son intérêt ! selon ce qu’on veut cuisiner il faut avoir le bon matériau. C’est l’ustensile le plus utilisé en cuisine, celui qu’on utilise au quotidien, donc ça vaut le coup de bien s’équiper avec des produits performants et durables.

Quelle est la personne qui t’inspire le plus en cuisine ? Je ne suis pas inspirée par une personne en particulier mais par toutes mes rencontres au quotidien ou en voyage et aussi par certains restaurants. Je prends les bonnes astuces, les bonnes recettes de chacun, que j’essaye de refaire chez moi. Cela me permet de varier un peu ma cuisine.

Ton plus beau souvenir culinaire d’enfance ? Il y en a tellement ! L’île flottante de ma mamy, les lasagnes de ma maman, ainsi que son gâteau au chocolat… le clafoutis aux abricots de ma tante… bref que des bons souvenirs en famille 

Ton plus grand « cauchemar » en cuisine ? La justesse de la cuisson, j’ai toujours la crainte que ce soit trop ou pas assez cuit…

Ta recette fétiche ? Le Risotto asperges vertes – la recette de Maud est a retrouver plus bas ;)

Pourquoi avoir choisi le Risotto asperges verte ? Que représente ce plat pour toi ? C’est sans doute la recette italienne que je réussi le mieux ! et que je ne mange jamais au restaurant car je suis souvent déçue. Du coup, j’ai perfectionné ma recette que je fais varier selon les saisons et mes envies. J’adore les asperges, ça apporte un peu de fraicheur au risotto. Je le fais également aux champignons, à la truffe ou avec des st Jacques… Le risotto nécessite peu d’ingrédients, se cuisine relativement rapidement et est un plat unique, pour moi facile à faire pour un repas improvisé !

Un petit secret à nous partager pour la réalisation de cette recette ? Le mascarpone (voir la recette pour le détail)

Une citation, devise ou un proverbe favoris à nous partager Maud ? Oser toujours, céder parfois, renoncer jamais…

  • Difficulté ★☆☆☆
  • Recette pour 4 personnes
  • Temps de préparation : 20min
  • Temps de cuisson : 20min
  • Saison : printemps

Ingrédients :

  • 300g de riz arborrio
  • 1L de bouillon de légumes
  • 1/2 demi verre de vin blanc sec (facultatif)
  • 1 bottes d’asperges vertes
  • 1/2 oignon
  • 40g de beurre demi-sel
  • 100g de parmesan
  • 2 càs. de mascarpone
  • Sel et poivre du moulin
  • Pistaches concassées : la Poire & Cactus touch, facultative, pour un topping croquant !

La recette de Maud :

Pour les asperges, je les coupe pour garder les têtes. Je coupe la tige en petites rondelles. Je poêle avec de l’huile d’olive dans une poêle (plutôt antiadhésive) les têtes d’asperges quelques minutes, jusqu’à ce qu’elles soient cuites.

Dans un faitout 22 ou 24cm, je fais revenir l’oignon émincé en petit morceaux dans le beurre, une fois coloré, je rajoute la moitié des rondelles d’asperges (en général c’est suffisant), je rajoute le riz que je fais revenir qqs minutes en remuant jusqu’à ce qu’il devienne translucide. Ensuite je verse mon vin blanc, qui va s’évaporer… une fois évaporé, je commence à mouiller avec le bouillon de légumes, louche par louche. Je mets une louche, je remue doucement et attend que le riz absorbe le bouillon pour remettre une autre louche. Il faut compter une vingtaine de minutes de cuisson, en veillant à remuer régulièrement.

A la fin de la cuisson, mettre le parmesan et bien remuer, et mon astuce c’est de mettre 2 grandes cuillères de mascarpone pour apporter de l’onctuosité. Je n’aime pas le risotto trop liquide, celui-ci sera bien onctueux 

Je sale modérément (car bouillon et parmesan sale déjà pas mal) et je poivre bien sûr. Au moment de servir, je mets le risotto dans l’assiette et les têtes d’asperges sur le dessus.

Mon intuition gourmande me dit que… alors ça valide la recette de Maud ? Le risotto c’est vraiment LA recette idéale pour passer peu de temps en cuisine et avoir un plat gouteux on peut facilement improviser et l’agrémenter avec ce qu’on trouve dans le réfraigirateur. Du coup, toujours avoir un paquet que riz pour risotto dans le placard just in case ;)

Je vous donne rendez-vous le 5 mai prochain pour un nouveau Portrait Gourmand, une nouvelle recette et des secrets de cuisine. Des smouaaaaaki tout plein les soleils & prenez soin de vous !

Desserts/ Mes intuitions sucrées/ RECETTES

Crème brûlée à la pistache

Quand tu réalises un lait végétal maison à base de pistache et que tu te dis tient… si j’faisais une crème brulée avec. Ça donne un dessert qui rentre direct dans mon top 5 de mes desserts préférés de cette fin d’année. Alors si comme moi tu aimes les pistaches voici une recette à réaliser de toute urgence.

  • Difficulté ★☆☆☆
  • Recette pour 4 à 6 personnes
  • Temps de préparation : 15min
  • Temps de cuisson 30min
  • Temps de pause : 2 à 4h

Ingrédients :

  • 100g de pistaches émondées
  • 300ml d’eau
  • 150ml de crème liquide
  • 6 jaunes d’œuf
  • 100g de sucre
  • 6 càs. de sucre cassonade

Préparation :

  • La veille faire tremper les pistaches dans l’eau.
  • Mixer les pistaches dans l’eau de trempage jusqu’à obtention d’un mélange lisse et homogène. Réserver. Pour la réalisation d’un lait végétal je filtre le mélange. Pour la réalisation de ces crèmes brûlées j’ai choisi de ne pas filtrer le lait ce qui donne aux crèmes une texture de folie !
  • Préchauffer le four à 160°C.
  • Séparer les blancs des jaunes. Mélangez les jaunes d’œuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  • Ajouter le lait végétal de pistache et la crème liquide au précédent mélange. Mélanger.
  • Verser dans des ramequins.
  • Cuire 30min au bain-marie. Attention au temps de cuisson et à la tempéature qui peuvent varier en fonction de la puissance du four.
  • Sortir du four, si les crèmes sont encore tremblantes, c’est normal ! Laisser-les refroidir avant de les réserver au frais minimum 2h pour qu’elles prennent.
  • Avant de servir saupoudrer les crèmes brûlées de sucre cassonade.
  • Caraméliser le sucre à l’aide d’un chalumeau ou quelques minutes au four position grill.

Mon intuition gourmande me dit que… Veggie Burger au halloumi pané à la pistache !

Cake/ cakes sucrés/ chocolat/ Desserts/ gâteaux/ Mes intuitions sucrées/ RECETTES

Gâteau roulé au chocolat et kaki flower

Bûche… ou pas ! Choco… for sure. Une recette toute simple à réaliser et qui change du gâteau roulé traditionnel pour lui donner une toute autre dimension et faire son petit effet sur la table. Une pâte génoise imbibée d’un sirop, un pot de pâte à tartiner aux noisettes, des boules de chocolat qui croustillent et du kaki en topping.

Au lieu de le rouler en bûche en une seule fois, j’ai découpé des bandes sur la longueur dans ma génoise que je suis ensuite venue rouler les unes derrière les autres {en escargot}.

La recette est aussi disponible en vidéo ici. N’hésitez pas à vous abonner à mon compte instagram, tous les dimanches à 10h une nouvelle vidéo IGTV pour les amoureux du brunch !

  • Difficulté ★☆☆☆
  • Temps de préparation 40min 
  • Temps de cuisson 20min

Boîte à ingrédients :                                       

  • 4 œufs
  • 80g de sucr­­e roux
  • 100g de farine
  • 1 pot de pâte à tartiner

DECO TOPPING :

  • 1 kaki
  • Des boules de chocolat
  • Sucre glace
  • 1 citron vert

SIROP :

  • 75 g de sucre
  • 150ml d’eau
  • 1 citron vert
  • 1 citron jaune

Préparation de la génoise :

  • Préchauffer le four à 180°.
  • Séparer les blancs d’œuf et les monter en neige.
  • Une fois que les blancs commencent à monter ajouter le sucre roux.
  • Ajouter les jaunes d’œuf.
  • Une fois les blancs bien ferment ajouter la farine tamisée et mélanger à la maryse.
  • Étaler la pâte sur une plaque recouverte de papier cuisson et légèrement huilée.
  • Bien étaler la pâte et enfourner 10min.
  • Sortir du four, recouvrir d’un linge humide, et laisser refroidir.

Préparation du sirop :

  • Dans une petite casserole, faire chauffer ensemble l’eau et le sucre.
  • Laisser bouillir jusqu’à obtention d’une consistance sirupeuse (105°).
  • Ajouter les zestes d’un citron jaune et d’un citron vert.

Montage :

  • Prédécouper des lamelles de largeur égale dans la génoise.
  • Badigeonner la génoise avec le sirop.
  • Étaler la pâte à tartiner sur la génoise.
  • Monter le gâteaux en roulez les lamelles les unes après les autres.

Topping :

  • Découper le kaki et faire des fleurs à l’emporte pièce.
  • Saupoudrer de sucre glace.
  • Déposer les fleurs de kaki et les boules de chocolat sur le gâteau.
  • Zester un citron vert.

Mon intuition gourmande me dit que… Recette de smoothie qui sent bon le soleil : kaki et framboises !

Mes intuitions salées/ Plats/ RECETTES/ RECETTES SALEES/ WAIT FOR IT

La meilleure recette d’omelette forestière aux champignons frais

J’éprouve une véritable passion sans nom pour les oeufs, ce qui est bien dommage quand tu as choisi de vivre avec quelqu’un qui les a en horreur – enfin qu’on soit bien d’accord…. dommage pour lui hein ;) – je pourrais en manger all day loooooong : matin, midi et soir. Pas toi ? Des eggs addict par ici ?

L’oeuf c’est quand même un ingrédient magique qui offre tellement de possibilités en cuisine. Au Portugal, on dit qu’il y aurait autant de façons d’accommoder la morue que de jours dans l’année. Bah ! les oeufs à la maison c’est un peu pareil, 365 jours par an.

Quand on me demande pourquoi j’ai ouvert mon blog l’omelette fait partie de la petite histoire. Durant mes années d’étudiante j’étais désolée de voir qu’il était possible de passer du supermarché, au micro-ondes, à la table sans passer par la case fourneaux. Quand je leur demandais « mais pouuuuuuuuuuuurquoi ? » la réponse dans 95% des cas était : j’ai pas le temps… j’ai coupé les ponts avec les 5% qui me disaient « bah ! parce que c’est bon » mouahaha !

Faire revenir un légume de saison avec des oignons, ajouter des oeufs battus, la bonne épice qui va bien et quelques herbes fraiches ça prend 5 min. Du pain, un bon morceau de fromage fermier et le tour est joué. Si simple, si rapide et si bon. Pourquoi s’infliger une pasta box ? Pourquoiiiiiiiii ? C’est le message que je voulais transmettre en premier lieu quand j’ai ouvert ce blog, inspirer pour créer des moments de convivialité. La cuisine c’est essentiel et c’est l’affaire de tous. On peut faire de très bonnes choses avec 3 fois rien, et nul besoin d’être cordon bleu ou chef étoilé !

Alors voilà, une recette simple et rapide d’omelette aux champignons sans chichi mais toujours avec beaucoup d’élégance grâce à ma poêle en inox et sa poignée amovible en bois d’hêtre de chez Cristel que j’adore ! ♥

Petit focus sur la préparation des champignons. Il y a deux écoles : celles qui choisissent de les éplucher et celles qui ne le font pas. Mais dans les deux cas, il est indispensable d’enlever la partie terreuse du pied.

Les rincer rapidement à l’eau froide et surtout ne pas les plonger dans un grand volume d’eau, la texture du champignon spongieuse absorbe l’eau ce qui les dénature lors de la cuisson et tu risques de te retrouver avec des champignons tout fades ! Sécher ensuite les champignons dans un torchon propre.

Peler délicatement les chapeaux des champignons à l’aide d’un couteau en tirant la peau blanche en partant du bas du chapeau jusqu’à sommet. Et voilà, il n’y a plus qu’à cuisiner ces jolis champignons préparés avec soin !

  • Difficulté ★☆☆☆
  • Recette pour 4 personnes
  • Temps de préparation 10min
  • Temps de cuisson 10min

Boîte à ingrédients :

  • 8 oeufs
  • 350g champignons
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 2 càs. de crème fraiche
  • 40g de parmesan
  • 1 branche de persil plat
  • 1càc de curry
  • 1 càs. d’huile d’olive
  • Sel et poivre

Préparation :

  1. Éplucher l’oignon et les gousses d’ail. Les émincer et les faire revenir dans un filet d’huile d’olive. Laisser cuire quelques minutes.
  2. Préparer les champignons comme indiqué un peu plus haut et les mettre dans la poêle.
  3. Casser les œufs dans un saladier. Ajouter le parmesan, le sel, le poivre, le curry, le persil plat, ciselé et rincé à l’eau claire au préalable, et enfin ajouter la crème fraîche. Mélanger à la fourchette.
  4. Verser les œufs dans la poêle et laisser cuire.
  5. Servir et saupoudrer de parmesan.

Mon intuition gourmande me dit que… Soupe potiron et son oeuf poché !

légumes/ Mes intuitions salées/ Plats/ RECETTES/ WAIT FOR IT

Risotto lentilles corail, rutabaga, pousse d’épinard et lait de coco

Si j’te dis risotto…

La première chose qui te vient à l’esprit, c’est lentilles ?

Non ? Bah moi si….

ça c’est moi, quand j’essaie de faire des rimes… oooh je t’entends là ! Un peu d’indulgence quand même. Comme on dit il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne se trompent pas. Je peux vous dire que j’me suis plantée un bon nombre de fois et aujourd’hui je me dis que ça valait carrément le coup d’essayer. La vie c’est une question de point de vue, toujours essayer de voir le verre à  moitié plein et si « la vie te donne 100 raisons de pleurer montre lui que tu as 1000 raisons de sourire ».

Et si tu peux avoir le sourire avec le ventre bien plein, heuuu comment te dire que là , on est au top ! Plus sérieusement, ça c’est moi quand je me lance dans la préparation de lentilles corail à l’italienne, on est pas al dente mais presque. Une délicieuse recette de risotto lentilles corail, rutabaga, patate douce, pousse d’épinard et lait de coco. Un plat qui fait un aller simple des plaques de cuisson directement à la table. Et tout ça c’est rendu possible avec mon superbe fait-tout Cristel et ses poignées amovibles. Place à la recette ! J’vous kiss et je vous dis à très vite, prenez soin de vous.

  • Difficulté ★☆☆☆
  • Recette pour 4 personnes
  • Temps de préparation 30min 
  • Temps de cuisson 20min

Boîte à ingrédients :

  • 250g de lentilles corail
  • 1/2 rutabaga (environ 150g)
  • 1/2 patate douce (environ 150g)
  • 80g de pousses d’épinard
  • 15cl de lait de coco
  • 3 càs. d’huile d’olive
  • 2 gousses d’ail
  • 1 oignon
  • environ 50cl d’eau
  • 1 cube de bouillon de légumes non salé
  • 1 càc. de curry
  • sel & poivre
  • Quelques amandes natures

Préparation :

  1. Faire bouillir l’eau avec le bouillon de légumes.
  2. Une fois l’eau chaude, couvrir et réserver.
  3. Eplucher la patate douce et le rutabaga. Les découper en cubes et réserver.
  4. Eplucher l’ail et l’oignon. Les émincer et les faire revenir, dans un fait-tout, dans de l’huile d’olive quelques minutes.
  5. Ajouter les lentilles corail et le curry, faire revenir quelques minutes sans cesser de remuer.
  6. Ajouter une louche de bouillon de légumes, la patate douce, le rutabaga et laisser cuire.
  7. Arroser au fur et à mesure avec le bouillon jusqu’à ce que ça soit cuit. Ne pas hésiter à goûter en court de cuisson pour vérifier.
  8. En fin de cuisson ajouter le lait de coco et les pousses d’épinard rincées à l’eau claire au préalable.
  9. Prolonger la cuisson 2 à 3 minutes.
  10. Ajouter le sel, le poivre, goûter et rectifier l’assaisonnement si nécessaire.
  11. Ajouter des amandes concassées sur le dessus juste avant de servir.

Mon intuition gourmande me dit que…. Mon fait-tout est fait en quoi ? L’utilisation de l’inox en cuisine !