Browsing Tag:

photographe culinaire

Desserts/ Mes intuitions sucrées/ RECETTES

Crème brûlée à la pistache

Quand tu réalises un lait végétal maison à base de pistache et que tu te dis tient… si j’faisais une crème brulée avec. Ça donne un dessert qui rentre direct dans mon top 5 de mes desserts préférés de cette fin d’année. Alors si comme moi tu aimes les pistaches voici une recette à réaliser de toute urgence.

  • Difficulté ★☆☆☆
  • Recette pour 4 à 6 personnes
  • Temps de préparation : 15min
  • Temps de cuisson 30min
  • Temps de pause : 2 à 4h

Ingrédients :

  • 100g de pistaches émondées
  • 300ml d’eau
  • 150ml de crème liquide
  • 6 jaunes d’œuf
  • 100g de sucre
  • 6 càs. de sucre cassonade

Préparation :

  • La veille faire tremper les pistaches dans l’eau.
  • Mixer les pistaches dans l’eau de trempage jusqu’à obtention d’un mélange lisse et homogène. Réserver. Pour la réalisation d’un lait végétal je filtre le mélange. Pour la réalisation de ces crèmes brûlées j’ai choisi de ne pas filtrer le lait ce qui donne aux crèmes une texture de folie !
  • Préchauffer le four à 160°C.
  • Séparer les blancs des jaunes. Mélangez les jaunes d’œuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  • Ajouter le lait végétal de pistache et la crème liquide au précédent mélange. Mélanger.
  • Verser dans des ramequins.
  • Cuire 30min au bain-marie. Attention au temps de cuisson et à la tempéature qui peuvent varier en fonction de la puissance du four.
  • Sortir du four, si les crèmes sont encore tremblantes, c’est normal ! Laisser-les refroidir avant de les réserver au frais minimum 2h pour qu’elles prennent.
  • Avant de servir saupoudrer les crèmes brûlées de sucre cassonade.
  • Caraméliser le sucre à l’aide d’un chalumeau ou quelques minutes au four position grill.

Mon intuition gourmande me dit que… Veggie Burger au halloumi pané à la pistache !

Entrées/ fruits/ Mes intuitions salées/ RECETTES/ RECETTES SALEES

Tarte tatin revisitée aux kakis et parfumée au thym

Happy 1er décembre à tous les soleils !

Alors ça y est… en un battement de cils nous voilà déjà à la fin de cette année 2021. Une année complétement dingue mais pas tout à fait terminée. Cette année je me suis lancée le défi gourmand du calendrier de l’avent avec 1 jour / 1 recette et très sincèrement pas plus tard que ce matin je me suis dit que je devais être sacrément dingue pour n’imposer encore ce rythme fou sur tout le mois de décembre. Ça a duré 2 secondes, en réalité je suis super contente de passer ce mois de décembre avec vous et de réaliser ce compte à rebours ensemble.

Ce calendrier de l’avent fait de recettes simples et créatives pour sublimer nos tables de fêtes de fin d’année sera ponctué de jolies surprises. Je vous annonçais la première surprise en story ce matin sur mon compte instagram.

Du 1er au 24 décembre je vous propose tous les matins d’ouvrir ensemble une case de ce calendrier de l’avent et de deviner la recette du jour qui sera publiée le soir même. Réponds à la devinette en story pour tenter de remporter un superbe lot d’une valeur de 399,90€ : le cuiseur BIOME, la dernière innovation Cristel, pour la cuisson basse température. Je vous attends sur mon compte instagram du coup ;)

  • Difficulté ★★★☆
  • Recette pour 6 petites tartes tatin
  • Temps de préparation 30min
  • Temps de cuisson environ 25min

Ingrédients :

  • 2 pâtes feuilletées
  • 2 kakis
  • 50g de beurre
  • 250g de sucre (pour le caramel)
  • 3 brins de thym
  • Fleur de sel
  • Poivre
  • 1 jaune d’œuf

Préparation :

  • Préchauffer le four à 180°C.
  • Découper les kakis en quartiers.
  • Faire fondre le beurre dans une casserole et y déposer les quartiers de kaki.
  • Saler, poivrer et ajouter les branches de thym.
  • Laisser cuire environ 10min jusqu’à ce que les kakis soient bien tendre. Égoutter et réserver.
  • Chauffer le sucre à feu moyen, sans remuer, jusqu’à ce que le caramel se forme.
  • Verser rapidement le caramel dans le fond des moules à tartelette avant qu’il ne durcisse.
  • Découper des cercles, de 1cm plus grand que le diamètre des moules à tartelette, dans la pâte feuilletée.
  • Déposer les quartiers de kakis dans les moules par dessus le caramel.
  • Couvrir avec les cercles de pâte feuilletée et rabattre les bords.
  • Badigeonner la pâte avec un jaune d’œuf mélanger avec un peu d’eau.
  • Enfourner 12 à 15 min.
  • Démouler délicatement dès la sortie du four pendant que le caramel est encore chaud !

Mon intuition gourmande me dit que…. Moelleux au chocolat cuisson vapeur au Biome !

chocolat/ Desserts/ gâteaux/ Mes intuitions sucrées/ RECETTES

Moelleux au chocolat cuisson vapeur au Biome

Une recette de moelleux au chocolat avec une cuisson douce à la vapeur pour préserver tout le goût et l’intensité so yummy, yummy du chocolat. Mon article sur le BIOME, la dernière innovation Cristel, et sur les bienfaits de la cuisson basse température à découvrir ici.

  • Difficulté ★☆☆☆
  • Recette pour 3 ramequins
  • Temps de préparation 15min
  • Temps de cuisson 30min

Ingrédients :

  • 100g de chocolat noir
  • 40g de beurre
  • 30g de sucre cassonade
  • 30g de farine de blé
  • 1 oeuf

Préparation :

  • Casser le chocolat en morceaux et le faire fondre au bain-marie.
  • Ajouter le beurre fondu. Mélanger.
  • Ajouter le sucre, la farine, l’œuf et mélanger.
  • Verser la préparation dans des ramequins.
  • Versez 1/2 litre d’eau dans la cuve inférieur du BIOME, placer le panier vapeur, et y déposer les ramequins.
  • Déposer le couvercle et positionner le thermomètre.
  • Chauffer au 2/3 de la puissance maximale jusqu’à ce que le thermomètre atteigne 90°C.
  • Laisser cuire 30min. Surveiller bien la température les premières minutes pour la stabiliser et la maintenir à 90°C.
  • Déguster juste après la cuisson tiède !
chocolat/ Desserts/ Mes intuitions sucrées/ RECETTES

LE BIOME : LA CUISSON DOUCE MON ALLIE SANTE ET BIEN ETRE !

Coucou les sunshines,

Aujourd’hui j’avais envie de te parler du BIOME, la dernière innovation de Cristel, mon allié santé avec un mode cuisson vapeur douce (en dessous de 95°C), pour une cuisine saine et qui ne manque pas de goût ! 

La cuisson vapeur douce présente bien des avantages. Elle permet de préserver les saveurs, les minéraux et les vitamines des aliments pour une cuisine « santé » et bien-être !! Ça te fait rêver, n’est-ce pas !! Si tu n’as pas encore essayé sache que l’essayer c’est l’adopter je ne jure que par ce mode de cuisson. 

Si on entrait dans le vif du sujet. Tout d’abord la cuisson basse température qu’est-ce que c’est ?

La cuisson basse température, une cuisson à l’étouffée longue, est un mode de cuisson doux, qui ne dépasse pas les 90 degrés, et lent sans besoin d’ajout de matière grasse. Il faut savoir qu’au-delà de 95 degrés la chaleur va détruire une grande partie des vitamines et minéraux contenus dans nos aliments. Plus on augmente les températures plus les nutriments contenus dans les aliments seront détruits ce qui revient à manger pour manger sans pouvoir profiter de toutes les valeurs nutritives des aliments. 

Cette cuisson douce doit se faire avec des ustensiles de cuisine spécifiques et adaptés pour en apprécier tous les bienfaits au maximum (toujours plus !!)

La cuve du BIOME conçue en trilaminé (trois épaisseurs inox/aluminium/inox) va favoriser une condensation naturelle avec l’eau contenue dans les aliments.

Avec le BIOME trois modes de cuissons différents sont possibles : la cuisson douce (en dessous de 90°C) dans le faitout, la cuisson vapeur (en dessous de 95°C) dans le cuit-vapeur et enfin la cuisson combinée dans le faitout et le cuit-vapeur en même temps

Le thermomètre sur le couvercle en verre permet une maîtrise optimale de cette température.

Certifié « Origine France Garantie », Biome se veut respectueux de la santé et de l’environnement avec une qualité d’inox (18/10) recyclé à plus de 85% et 100% recyclable. Pour en savoir plus sur l’inox et sur les bienfaits de son utilisation en cuisine j’ai déjà écrit un précédent article que tu peux lire ici

Tous les aliments peuvent être cuits à basse température et ce mode de cuisson présente de grands avantages pour la cuisson des viandes, poissons et légumes. 

Avec le BIOME et sa cuisson douce, des produits frais et de saison, en essayant de privilégier un maximum de produits bio et locaux c’est la garantie d’une alimentation saine, équilibre et engagée… Un atout bien-être au quotidien et c’est bien connu « dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es » ;) 

Grâce à son livre de recettes qui te guidera parfaitement, et une fiche des temps de cuisson des aliments, Biome est simple d’utilisation et rapide en cuisson au quotidien. Le tout c’est d’anticiper la préparation en prenant en compte le temps de cuisson qui ne nécessite pas de surveillance particulière ce qui laisse le temps de faire autre chose avant de passer à table.

La recette du moelleux au chocolat à découvrir ici et n »hésitez pas à me suivre sur on compte instagram pour découvrir mes recettes avec le biome en IGTV.

Des bisous les soleils !

Mon intuition gourmande me dit que… pour en savoir plus sur l‘utilisation de l’inox en cuisine et mon article sur le concept des poignées amovibles Cristel aussi à découvrir.

Chroniques/ green life/ Mes intuitions salées

Mon fait-tout est fait en quoi ? L’utilisation de l’inox en cuisine.

Nous sommes de plus en plus attentifs à ce que nous mangeons et la prise de conscience face à ce qui se trouve dans nos assiettes semble être sur la bonne voie. La même conscience n’est pas encore tout à fait accordée aux matériaux que nous utilisons pour faire mijoter tous nos bons petits plats de saison et faits maison

Pourtant tous les matériaux ne se valent pas, tant sur le plan de la santé que sur celui de l’hygiène et du goût. Petit tour de table de nos casseroles, poêles et autres cocottes, façon « Que choisir ? » ;) 

Les poêles antiadhésives, sur une base aluminium ou tout inox sont revêtues de Téflon ou PTFE qui permet l’anti-adhérence de l’article de cuisson. Le PTFE n’est en soit absolument pas toxique, ce qui peut l’être en revanche ce sont les solvants qui servent à le faire adhérer au support (inox ou aluminium). Ces solvant peuvent parfois contenir du PFOA (perfluorooctanoïque) ou PFOS (perfluorooctanesulfonique) qui sont des substances qui, une fois la poêle mise en chauffe, vont s’évaporer et être potentiellement toxique qui l’utilisateur.

Il reste quelques applicateurs en France tels que CRISTEL qui garantissent leurs articles de cuisson sans PFOA ni PFOS lors de leur application. Le gage d’un article sain pour l’homme et son environnement. En outre, CRISTEL propose le rechapage de l’article anti-adhérent quand celui-ci est usé, ce qui évite de jeter l’article mettant ainsi fin à l’obsolescence programmée.

Le revêtement céramique, lui, n’est pas suffisamment résistant à l’utilisation, il a tendance à facilement s’user et reste difficile à contrôler en cuisson car trop conducteur de chaleur. En outre, le plomb et le cadmium contenus dans ce revêtement peuvent finir dans la nourriture que nous ingérons et par conséquent dans notre organisme. Il en est de même pour l’aluminium et le cuivre. 

Parmi tous les matériaux l’inox semble être le plus sûr pour la cuisson de nos aliments et pour notre santé. L’inox, alliage de fer et de carbone, est un acier inoxydable. À cet alliage, on peut ajouter d’autres éléments, comme du chrome, qui a la particularité de résister à la corrosion, c’est-à-dire à la rouille, et du nickel qui améliore les propriétés mécaniques. On y trouve également du molybdène ou du titane qui améliorent la résistance aux températures extrêmes.

Depuis que j’ai essayé l’inox, je ne peux plus me passer de ce mode de cuisson. L’inox présente de nombreux avantages. Il permet de cuisiner sans ajout de matière grasse pour une cuisine saine et équilibrée. Les valeurs nutritionnelles ainsi que les saveurs et les couleurs des aliments sont préservées en totalité. L’inox n’émet aucune toxine au contact des aliments ce qui garantit un usage quotidien et sûr.

Solide, écologique, haut de gamme… avec un bon entretien ce métal, particulièrement résistant, a une longue durée de vie. Le temps ne semble absolument pas avoir d’emprise sur lui puisque c’e­­­st un matériau qui conserve son brillant au fil des années. Cerise sur le gâteau, et pas des moindres, le nettoyage de l’inox est facile et rapide. Quand la température de cuisson de cuisson est respectée, les aliments n’adhèrent pas ce qui facilite le nettoyage. Il passe également au lave-vaisselle sans problème.

L’inox, robuste et inoffensif pour nos petits corps, si toutefois vous choisissez un inox de qualité. La mention « inox 18/10 » permet de s’en assurer. Pour l’inox 18/10, le 18 correspond à un ajout de 18% de chrome et le 10 correspond, lui, à un ajout de 10% de nickel. Il existe d’autres types d’inox, comme le  18/0 ou le 18/8, le 18/10 étant de meilleure qualité adaptée à la cuisson.

Aujourd’hui il existe de nombreuses marques et je dois avouer que mon chouchou en la matière c’est CRISTEL pour de nombreuses raisons ; une entreprise française, engagée, basée à Fesches-le-Châtel dans le Doubs qui propose différentes gammes de produits au design très attrayant et élégant. Pour plus de détails je vous invite à consulter mon article sur la maison CRISTEL ses valeurs et son engagement quotidien.

 

Et du coup ! bah !… moi je profite de mes dernières tomates cerises de la saison. Une cuisson sans matière grasse, déglacée simplement au vinaigre balsamique. Une pincée de fleur de sel, à servir sur une tranche de pain et une bonne burrata… le début du bonheur ! 

Mon intuition gourmande me dit que… Ma visite à l’usine Cristel, matériel de cuisine haut de gamme en inox made in France !